Chers amis je voudrais partager avec vous un constat alarmant, inquiétant, un danger public. Ma première fille a eu des jumelles prématurées le vendredi 11/11/2022. Les enfants sont placés sous couveuses le même jour au CHU Gabriel Touré. Apparemment tout allait bien jusqu’au mercredi 16/11/2022 où ma fille nous annonce par tél qu’une des jumelles est partie.

Nous quittons Kati pour l’hôpital et 10mn avant d’y arriver elle nous rappelle que l’enfant a été réanimé. Sur place je contacte le Major du pavillon néonatal qui s’occupe des prématurés pour comprendre et avec un argot médical il me fait comprendre que les prématurés font des pauses médicales ou bio médicales pour se reposer et pour un profane c’est incompréhensible.

_*Et ce qu’il me dit par la suite m’a donné de la sueur froide: actuellement il y a dans la salle des prématurés environ 80 bébés et sur les 5 couveuses disponibles il n’y que 3 qui sont opérationnelles, il y a que 5 infirmières pour le suivi et l’entretien des 80 bébés (l’OMS prévoit 4ou 5 enfants par infirmières).

*_ Et à certains moments ils reçoivent plus de 200 bébés et toujours avec une relève 5 infirmières chaque huit heures!!!

A ce moment la majorité des enfants sont sur le sol!!! Oui encore 2022 le CHU GT fonctionne comme si on était dans les années 80-90. Depuis plus de 5 ans les internes ou majors et leurs chefs ont adressé des demandes de recrutement des infirmières sans succès: pourquoi? pas de fonds ou pas de volonté ou les fonds sont prévus pour autres choses??

Le chef du département un professeur enfonce le clou en me disant qu’il a demandé avec bec et oncle et même des dents pour alerter les autorités de la santé sur ce qui se passe chez lui; mais toujours rien!!! la priorité est ailleurs, c’est comme si la vie de ces innocents est sans importance comparé à celle des vieux de 70-90 ans!!! Pour le chef du département, un hôpital pédiatrique est une nécessité pour le Mali (0 à 12 ou 15 ans).

Pourtant on déboursait plus de 8 milliards par an pour le tourisme sanitaire des autorités!!! Prier pour ne jamais mettre les pieds dans ce pavillon où poussent des cris des mamans sur fond de gémissements des bébés, des enfants en lutte pour la vie devant les parents impuissants en larmes. Quelle désolation!!!. Le même jour vers 20:00 ma petite-fille, la première qui est venue s’en est allée après des heures de souffrance.

Le lendemain jeudi à la même heure ma fille m’annonce que la dernière aussi a rejoint sa sœur après une journée de souffrance !!. Entre ce mercredi et le jour suivant il y a eu plus de 5 décès de prématurés.

Et c’est ainsi depuis des années des innocents souffrent en silence et pour libérer les parents impuissants ils préfèrent retourner d’où ils viennent. Pourtant c’est aussi eux notre avenir, notre espoir, mais????

Alors je vous interpelle surtout ceux qui sont dans la santé, dans la sphère de décision d’être le porte-voix de ces innocents auprès des autorités actuelles. Pour vérifier ce constat, j’invite les amis à effectuer une visite officielle ou demander une enquête afin de faire la lumière sur la souffrance des parents et de leurs enfants dans ce CHU!!

Source: L’Informateur

Laisser un commentaire