Après la sortie en grand public du film « TANNE» de Alioune Ifra N’Diaye, le 26 mars 2022 dernier au Centre international des conférences de Bamako (CICB), sa rediffusion a été faite, le samedi 12 novembre 2022 toujours au CICB. On y notait la présence de plusieurs acteurs du cinéma et les spectateurs venus nombreux.

Très enthousiastes, les uns et les autres ont laissé entendre des témoignages. C’est le cas de Cheick Oumar Diallo, président du conseil d’administration du fonds d’aide malien. Selon lui, c’est un formidable film qui vient de magnifier la culture malienne et qui montre comment est-ce que la modernité et nos traditions peuvent aller ensemble, réussir à coexister dans ce 21ème siècle dans lequel on a souvent l’impression de penser que tout est difficile au Mali. Il trouve que c’est une touche de mot, de joie et d’espoir « ce qu’on a vu ce soir dans ce film réalisé par Alioune Ifra Ndiaye ». A la fin de son intervention, il a invité les uns et les autres à continuer à soutenir le monde de l’art pour que les nouvelles couleurs permettent à notre pays de retrouver de l’espoir.

Souleymane Satigui Sidibé, ancien président du conseil national de la jeunesse(CNJ), se dit très surpris de voir cette production 100% malienne et soutenue par les entreprises maliennes. Pour lui, c’est un film qui donne des conseils, qui rappelle surtout à notre génération la coexistence pacifique entre les religions, entre les communautés, entre les générations. Il a ajouté que « nous avons assisté à un film qui parle de la question inter- générationnelle, de la collaboration inter- religieuse et de la tradition de notre pays ».  Enfin, il trouve que c’est un coup de divertissement qui sert de leçon dont le producteur mérite d’être félicité.   

« TAANE » raconte l’histoire d’une brave dame connaissant bien ses droits et devoirs dans la ville de Sélingué dont le fils tombe amoureux de la fille unique de « Monsieur aigri ». Ce dernier s’opposa à l’union de ces deux amoureux, sous prétexte que le garçon est un handicapé. Contre vents et marées, Tanne parvint à percer le mystère et mit tout en œuvre pour que Foussyni et Zeïna se marient. Ce qui fut fait, au grand bonheur de tous. 

BST

Source: Lerepublicainmali

Laisser un commentaire