Les Aigles dames du Mali remplaceront les Super Aigles du Nigeria, triple-championnes d’Afrique en titre au prochain mondial féminin, “Australie-2022”, à la suite de la décision du président nigérian de retirer son pays de toutes les compétitions internationales de basket-ball pour une durée de deux ans. Une crise de gouvernance au sein de la Fédération nigériane de basket-ball (NBBF) est la cause de cette décision du président de la République. Il y a quelques mois, deux élections séparées s’étaient tenues pour la présidence de la fédération. La place vacante pour le Mondial a été attribuée au Mali, première équipe non qualifiée du tournoi disputé à Belgrade (Serbie) en février dernier.

Dans le match décisif pour aller au Championnat du monde, la sélection malienne s’était inclinée face au Nigeria (73-69). Au Mondial, le Mali sera dans la poule de l’équipe de France, comprenant la Serbie, le Japon, le Canada et l’Australie.