Depuis quelques temps, Aïcha Koné est sur la braise, notamment, du côté de son pays natal, la Côte d’Ivoire. Ce lynchage médiatique intervient, après que la diva de la musique ivoirienne a sorti un single, intitulé « Dignes Fils d’Afrique », le lundi 12 septembre 2022, en hommage à Assimi Goïta, le chef de la junte militaire au pouvoir, au Mali. Alors que la chanteuse subit de plus en plus de critiques, l’homme politique ivoirien, en exil, Roger Banchi, a élevé la voix, en signe de soutien à Aïcha Koné.

Aïcha Koné subit la foudre d’une frange de ses concitoyens ; et, pour cause, la diva ivoirienne de la musique a, récemment, sorti un single, en hommage au Colonel Assimi Goïta. Ce qui, à en croire les pourfendeurs de la chanteuse, dérange, autant, ce n’est pas que la chanteuse ait fait une chanson, pour rendre hommage à un chef d’Etat d’un autre pays, mais c’est parce que le projet intervient, à un moment, où la Côte d’Ivoire et le Mali sont en froid, dans l’affaire, dite des 46 soldats ivoiriens, détenus au Mali, depuis le 10 juillet 2022.

Au milieu de ce lynchage médiatique, Aïcha Koné a tenu à s’expliquer, au détour d’un entretien qu’elle a accordé à un média malien. « On ne peut pas plaire à tout le monde. Moi, je pense que le combat que mène, aujourd’hui, Assimi Goïta, n’est pas celui du Mali seul. Et je crois que nous allons nous en rendre compte plus tard. Il est sur la voie de continuer un combat mené par nos devanciers pour la liberté de l’Afrique. Si nous disons que nous sommes panafricains, nous devons comprendre les choses dans ce sens. Moi, je suis une artiste chanteuse et je soutiens Assimi, parce que c’est un panafricain. Même si je ne suis pas du Mali, je pense que c’est un combat collectif. Si le Mali sort vainqueur de ce combat, nous aurons tous la victoire. », a-t-elle confié.

Même si la chanteuse semble ne pas avoir été comprise par quelques-uns des Ivoiriens, elle peut, toutefois, compter sur le soutien de quelques personnalités.

Roger Banchi soutient Aïcha Koné …

Alors que les critiques pleuvent de plus belle, une voix, non des moindres, s’est élevée, en soutien à l’icône ivoirienne. L’homme politique ivoirien et ancien proche de Guillaume Soro, Roger Banchi, s’est insurgé contre l’attitude de ses compatriotes.

Depuis son lieu d’exil, Roger Banchi a pris fait et cause, pour Aïcha Koné. Elle « ne se bat pas contre quelqu’un… que les néo-gardes ‘floko’ de l’heure restent tranquilles. Le temps, qui les a balayés avec les premières indépendances, les balayera assurément avec les deuxièmes indépendances, dont la marche est invincible. Le temps est invincible ! », a-t-il lâché, sur Twitter.

Source: beninwebtv

Laisser un commentaire